• CINÉMA : CINQ INVENTEURS FRANÇAIS

     

    ► Henri CHRÉTIEN ◄

     

     

    CINÉMA : TROIS INVENTEURS FRANÇAIS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Astrome, ingénieur-opticien, professeur et inventeur français, surtout connu pour ses travaux en

     

    optique et ses applications à l'astronomie. En 1922, il élabore une nouvelle combinaison optique

     

    permettant d'obtenir un télescope aplanétique à miroirs hyperboliques. En 1926, il invente un

     

    objectif anamorphoseur appelé « HYPERGONAR », conçu à l'origine pour le cinéma en couleur

     

    et le cinéma en relief. Ce dispositif anamorphoseur fut utilisé par la suite, en 1952, par la 20th

      

    Century Fox, pour le tournage de « La Tunique » (The Robe), film de Henry Koster (sorti en

     

    1953). Le procédé fut commercialisé sous le nom de « CINEMASCOPE ».

      

      

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Chrétien

     

     

    L'HYPERGONAR D'ANAMORPHOSE :

     

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Hypergonar

     

     

     

    ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

      

    ► Pierre ANGÉNIEUX ◄

     

     

    CINÉMA : TROIS INVENTEURS FRANÇAIS

     

     

     

     

     

     

      

     

     

     

     

     

    Ingénieur-opticien et industriel français. Il fonde d'abord à Paris en 1935, puis dans une vieille école désaffectée à Saint-Héand, une entreprise d'optique spécialisée dans le domaine cinématographique, les Étabissements Pierre Angénieux.

     

         

    Principales inventions (source Wikipédia) :

     

     

    Le rétrofocus

     

     

    En 1950, il invente le Rétrofocus qui permet de monter un objecif grand angle sur un système mono-objectif.

      

    L'objectif à très grande ouverture (objectif grand angle)

     

    En 1953, il met au point un objectif de 25 mm de focale atteignant f/0,95 d'ouverture contre f/1,4 auparavant, ce qui permet d'opérer dans de très faibles conditions d'éclairage. En 1954, le constructeur américain Bell & Howell choisit cet objectif pour ses caméras 16 mm BH 70.

      

    Le zoom à compensation mécanique

     

    En 1956, il crée le zoom, objectif à focale variable de haute définition et grande amplitude de variation. Le rapport, limité à 4 (17-68 mm, f/2) en 1956, atteint 10 (10-120 mm, f2.2) dès 1958 pour les caméras et en 1962 pour les objectifs photos. L'amplitude de 20 fois est atteinte en 1964. En 1968, il propose un zoom à diaphragme automatique.

     

    L'optique spatiale

     

    Le 31 juillet 1964, la sonde spatiale Ranger 7, équipée d'une caméra RCA et d'un objectif Angénieux 25 mm f/0,95, photographie la Lune pour la première fois. Par la suite, la société Angénieux coopère avec la NASA pour les missions Ranger, GeminiApollo (le 21 juillet 1969, l'équipage de la mission Apollo 11 utilise un objectif Angénieux pour immortaliser la scène).

      

    Pierre ANGÉNIEUX :

     

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Ang%C3%A9nieux

     

     

    LES OBJECTIFS ANGÉNIEUX :

      

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Ang%C3%A9nieux 

     

     

    http://cinematographie.info/index.php?/topic/3731-il-y-a-50-ans-la-lune-et-

     

    angenieux-y-etait-deja/

     

     

     

     

     

     

    --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

     

    ► Jean-Pierre BEAUVIALA ◄

     

     

    CINÉMA : TROIS INVENTEURS FRANÇAIS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ingénieur et électronicien français, créateur de caméras de cinéma (Aäton sur support

     

    film 16 et 35 mm, Pénélope Delta sur support numérique) et d'un enregistreur sonore

     

    numérique (Cantar-X).

     

    Il fut également l'inventeur du moteur à quartz pour la caméra Éclair 16, avant de fonder

     

    à Grenoble la société Aäton, en 1971.

     

      

      

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Pierre_Beauviala

     

     

      

    LA SOCIÉTÉ AATON DIGITAL 

     

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Aaton_Digital

     

     

    Making Of Lucy From Paris EP3 - Aäton Pénélope Delta :

      

    https://www.youtube.com/watch?v=5prvVTI-Zkc

     

     

    La caméra numérique Aäton Pénépole (restée à l'état de prototype par le fait

     

    d'une machination ourdie par un concurrent canadien) :

     

     

    http://www.lafabriquehexagonale.com/wp-content/uploads/2011/01/Image-4.png

     

    https://www.youtube.com/watch?v=HP8BPFFbCqA

     

      

     

    LE PROCÉDÉ D'ENREGISTREMENT SONORE CANTAR-X

     

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Cantar-X

     

    ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     

     

     

     

    Jean-Marie LAVALOU et Alain MASSERON ◄

     

    CINÉMA : CINQ INVENTEURS FRANÇAIS

     

     

     

     

     

    CINÉMA : CINQ INVENTEURS FRANÇAIS

     

     

     

     

     

     

    CINÉMA : CINQ INVENTEURS FRANÇAIS

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La LOUMA est une grue de prise de vues légère, sans opérateur direct, construite

     

    en 1974 par Jean-Marie LAVALOU et Alain MASSERON. Elle est munie d'un système de

     

    télécommande qui permet au dispositif de réaliser toutes sortes de mouvements  

          

    horizontaux et verticaux, ainsi que des travellings avant et arrière d'une très grande

     

    fluidité. La caméra film ou vidéo, fixée à l'extrémité du bras (flèche), est commandée à

     

    distance par le caméraman qui effectue les réglages de l'optique et du cadre à partir de

     

    son moniteur.

     

      

    Pascal Aubier fut le premier réalisateur à expérimenter le procédé pour « Le Dormeur »

     

    (en 1974) et pour « Le Chant du départ » (en 1975). Roman Polansky, en 1976,    

     

    l'utilisa pour le générique de son film « Le Locataire », à l'initiative du chef opérateur  

     

    suédois Sven Nykvist. La même année, Wim Wenders en fit usage pour « L'Ami

     

    américain ». Par la suite, cette invention fut abondamment utilisée pour les films (Steven

     

    Spielberg) et les émissions de télévision. Aujourd'hui, la nouvelle génération (Louma 2),

     

    grue télescopique de 9,75 m., permet de réaliser des mouvements de plus en plus

     

    complexes grâce à son système de commande informatique.

     

      

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Louma

     

    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
     
    UN TRAVELLING DE 500 MÈTRES AVEC LA LOUMA (réalisé par Jean-Marie LAVALOU)
    pour "LE DORMEUR" (Pascal AUBIER, 1974), première utilisation de la grue télécommandée :